I have a dream – Ces instants qui comptent

12 décembre 2017 in Non classé

En cette période de fête j’ai rédigé bon nombres d’articles de blog que je n’arrive pas à publier… Parce que trop perso, trop attaché à mon histoire ou pas assez 😉 bref des articles qui restent sans vie « publique »

Noel est toujours une période assez déroutante, certains l’aiment, d’autres l’appréhendent, voir la détestent… D’un coté les étoiles qui brillent, les cadeaux, les instants riches ensemble, les créations, le temps partagé… et de l’autre, les absences qui se font si difficiles, les conflits qui ressortent, l’hypocrisie qui fait mal au bide, l’opulence pas toujours juste quand on sait que d’autres n’ont rien…  une période d’ambivalence, d’oppositions, mais une période à vivre quand même !

Je ne rentrerais pas dans une analyse psychologique, ou de développement personnel, mais chaque étape est à vivre et à être !

Pour moi, trop d’absents à Noel, et ce depuis que je suis petite.. et cette année encore un de plus…

Puis j’ai eu des enfants, et voir leurs yeux briller par les décorations que nous construisons ensemble, par les sablés que nous dévorons après avoir passé tant de temps à les confectionner, cela m’a fait aimer Noel autrement. Loin des cadeaux, mais pour les instants de vie que nous partageons !

 

Construire des souvenirs

Je réalise en écrivant cet article que, malgré le fait que je déteste les habitudes, je tente d’en créer avec les enfants, tout comme lui en a crée avec nous.

Une séance photo annuelle de famille chez un confrère ! Nous voir tous les 4, les enfants qui d’année en année changent, nos liens qui évoluent, ces regards qui ne trompent pas… Alors bien sur les enfants ralent, mais après ils demandent à regarder les albums ensemble 😉

La création de nos décorations de Noel faites maison… Nous avons oublié le sapin des magazines, chez nous, le sapin est décoré maison ! Quelques boules et une guirlande lumineuse pour lui donner un peu d’allure et ensuite, du papier, ces empreintes de main, de la pâte à sel, de la peinture, cette année du tissu… Chaque année, nous construisons de nouvelles décos, mais ressortons celles qui suivent (et certaines survient depuis 10 ans !!!!!)

Les sablés de Noel…. Vous l’aurez compris, nous sommes une famille de gourmands… alors nous ne dérogeons pas à la règle de nous régaler des sablés de noel que nous faisons en famille, la farine jusqu’au bout du nez, les formes à créer, la pâte qui colle… bref, des instants de vie qui comptent, car ils sont une habitude !

Et tellement d’autres qui nous construisent chaque jour… nos douces folies évidement, les chants du matin dans la voiture, les câlins du soir, les repas gourmands, les jeux de société  etc… Une vie qui se construit autour d’émotions, de nos émotions ❤️

Et vous, c’est quoi vos habitudes? partagez avec moi vos souvenirs magiques qui restent une vie !

 

 

Avoir un portrait de famille, c’est un instant qui compte

Ce que je remarque, c’est que les photos qui sont accrochées en grand, dont on profite au quotidien sont souvent celles réalisées chez le photographe, en studio. Tout simplement parce que ce moment est à part. Une séance photo en studio, c’est sortir de sa zone de confort, c’est se retrouver, nourrit par la même inquiétude de « comment ça va se passer », par le plaisir d’être ensemble, par cette expérience que l’on ne fait pas tous les jours…    Se retrouver sous les lumières artificielles, où chacun de vous s’exclamant « ho tu es belle… tu es beau »…

Oui, sous mes lumières vous êtes beaux, en solo, ensemble,… vous rayonnez de cette beauté que vous avez à l’intérieur de vous…

Alors oui, venir au studio en famille, c’est se créer un souvenir, un instant qui compte, parce que personne ne l’oublie, parce que c’est rare, parce que cela a du sens ! Et derrière, nous créons ensemble ce qui va vous permettre de garder ce souvenir ancré…ce tableau accroché au mur, cet album dont chaque page est un trésor, parce que le temps passe, parce que l’instant était super…

Je disais au retour de nouvelle caledonie que nous ne l’avions pas fait avec ma famille « agrandit »… et bien je le regrette encore plus….

 

Oser s’offrir une photo

Cette année j’ai une personne de moins à qui envoyer ma carte de voeux personnalisée, avec une photo de nous, mais je suis si heureuse de lui avoir envoyé chaque année cette carte de voeux où il pouvait nous voir évoluer… Je vous entends parfois au studio me dire « c’est narcissique quand même de s’envoyer en photo »… Ce à quoi je répond toujours « ha bon? mais vous envoyez ce type de cartes à des gens que vous aimez, et qui à priori vous aiment…  » J’ai de la famille et des amis dispersés dans le monde, recevoir une photo d’eux, de leurs enfants, moi je suis fan. Je ne les trouve pas narcissique, je pense qu’ils m’aiment suffisamment pour me faire partager leur vie, je vois leurs enfants grandir, je les vois vieillir aussi lol… j’adore recevoir des photos de mes amis, parce que je les aime, parce que leur vie compte, parce que j’aime partager avec eux leur quotidien… même si nous sommes trop loin pour les partager ensemble. Nous avons ainsi un lien qui reste, parce que c’est important de continuer à partager même loin les uns des autres.

Pourquoi une carte papier… Arf toujours cette question du papier mais là encore, l’article écrit il y a quelques mois le confirme, et mon sentiment aujourd’hui est encore plus fort !Recevoir une carte virtuelle, elle est perdue dans les mois qui arrivent.. Une carte de voeux personnalisée, elle est rangée, au fond d’un tiroir,  après avoir été accrochée sur le frigo ou sur le mur des instants qui comptent ! On la retrouve des années après, quand le plus petit d’entre eux est à la FAC… (message personnel : mince ça veut dire que cela va nous arriver??? non pas à nous, nos enfants restent petits, et nous jeunes à souhaits)

Tout cela pour dire que offrir une photo, en tirage ou en cartes de voeux papier, non ce n’est pas narcissique, c’est partagé avec ceux qui comptent les moments importants pour vous ! Chacun son style, certains envoient une grimace, d’autres les enfants, d’autres leurs pieds, d’autres les sourires etc… chacun son style, qui va avec votre énergie, mais envoyez vous des photos, des voeux par la poste, parce que c’est un souvenir qui se crée, et c’est partager beaucoup de bonheurs et d’amour ! Dire à vos proches que vous les aimez !

 

 

Ne rien regretter…

En cette période de fête, et en cette journée où mon grand-père est parti, j’ai envie de vous dire de profiter… Ne regrettez rien, n’ayez pas de retenue « sociale »,  agissez en fonction de votre envie, de vos émotions, laissez libre cours à votre intuition, et quand vous ressentez qu’il faut faire, faites le ! La vie est trop courte pour ne pas en profiter, vos enfants et amis se souviendront des moments partagés, de vos lâcher-prises, de vos douces folies et de vos actes ! J’avais juste envie de partager avec vous ce besoin d’être, de vivre, parce que aujourd’hui j’ai perdu une personne qui a compté beaucoup dans ma vie d’enfant, de maman… Je lui dirais au revoir à ma façon, avec le coeur, mais il était nécessaire de vous faire partager ce pourquoi je reste convaincu de l’importance de ce que je fais chaque jour, à vous mettre en lumière, vous et vos proches… Parce que cela compte plus que bien des choses !

Passez de belles fêtes de fin d’année, et pour ceux qui n’aiment pas cette période, ,accrochez vous, demain arrive bientôt… Profitez en quand même pour faire des choses qui vous font du bien, et peu importe que ce soit juste ou pas pendant les fêtes !

Étiquettes : , , ,