Projet « L’Autre regard »

« L’Autre Regard » est mon premier (grand) projet, né en 2014 à la suite d’un reportage au sein de de l’IME de la Roque d’Anthéron.

Une série de portraits d’enfants en situation de handicap pour montrer la singularité de chacun. Une série qui nous transporte dans leur univers, et qui nous permet un instant de se poser pour se découvrir, l’un l’autre. L’Autre Regard c’était aussi offrir à chacun d’eux (et leur famille) un portrait… parce que cela a tellement de sens !

20 portraits, 20 regards... pour aller au-delà de nos différences !

«Il ne faut pas fuir le handicap, mais au contraire construire à partir de lui une singularité, plutôt que de revendiquer un droit à la différence». Cette considération d’Alexandre Jollien, philosophe, pourrait être un résumé du projet «L’autre Regard». Je souhaitais, en effet, à travers ces portraits montrer la singularité de chacun. Avec ou sans handicap, nous sommes bien tous différents !

En franchissant les portes de l’Institut Médico-Educatifs (IME) le Colombier à la Roque d’Anthéron, j’avais déjà bien réfléchi à ce projet, même si, ce dernier, à ce moment précis relevait davantage d’une recherche personnel qu’un dossier que je présenterais quelques mois plus tard devant le jury du Master QEP (lire l’article à ce sujet).

Dans le cadre de ce projet photographique, je souhaitais en premier lieu offrir à ces jeunes adultes un espace temps où, pour une fois, se sont eux qui regardent.

Cependant, ce type de projets au sein de ce genre d’institut demande du temps comprenant une période d’adaptation, de familiarisation avec des repas, des promenades ou encore des jeux partagés.

Puis, vient la récompense suprême, dans cette pièce mise à disposition par l’institut où j’installe, le temps d’une journée, mon studio de photographie. Les jeunes adultes viennent seul ou à deux pour ne pas être seul. Il me connaisse, me reconnaisse et la magie opère. En quelques minutes, la confiance s’installe. Ils sont là parce qu’il le souhaite. Pour certains, ils sont stars de cinéma et pour d’autres, ils sont tout simplement eux-même…

Ma meilleure conclusion sur ce projet, qui m’a permis d’ailleurs de recevoir le titre de Master Qualified European Photographer » (Master QEP), est : « C’est ainsi que je me suis laissée emporter par leurs regards, sur eux, sur nous, sur le monde ! ».

Quelques articles de presse (liste non exhaustive) :

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial